«

»

març 04

Il était une fois le pays valencien

Il était une fois le pays valencien, une terre habitée par des gens généreux et peu soucieux de l’avenir.  Un jour un fils aîné écouta son père maudire une nouvelle loi du gouvernement et demanda à son parent :
– Est-ce que le gouvernement va monter les impôts que tu paies ?
Pas du tout mon garçon – répondit son père – Je ne me plains jamais de payer des impôts. Avec les impôts l’administration nous donne les services publiques d’éducation , la santé et les hôpitaux, et les aides sociales pour les handicapés,  on paie la police qui nous défend des voleurs, et beaucoup d’autres choses. Je me plains de une nouvelle loi  identitaire qui  nous fera  retourner aux temps de l’inquisition. Cette loi créera une commission qui va vérifier  si les associations publiques s’ajustent aux paramètres de valenciannie et s’ils utilisent le mot interdit « Pays Valencien » ou s’ils défendent que la langue valencienne et la langue catalane sont la même cette commission pourra  leur retirer les aides publiques qu’ils aient eues. Cette loi va essayer de changer l’histoire.

Quelle est l’histoire qu’on essaie de changer ? – Questionna le fils à son père.

Le maire de la  capitale de notre pays avait dit une fois que la langue valencienne existait déjà dans notre pays quand le roi Jacques I avait conquis Valence aux musulmans au moyen âge. Et ça est un  mensonge car à cette époque les gens de notre pays parlait l’arabe et aucune autre langue – raconta le père.

Quand on a commencé à parler la langue valencienne dans notre pays ? – Demanda encore le fils  à son père
Je te le narrerai tout de suite – raconta le père.

Il était une fois il y a longtemps un roi appelé Jacques Ier dit le Conquérant qui était souverain de deux états un proche à la côte Méditerranéenne appelé Principauté de Catalogne et une  autre plus éloignée de la côte appelé Royaume d’Aragon. Dans la principauté on parlait la langue catalane et dans le royaume on parlait la langue aragonaise. L’année 1232  des troupes catalanes et aragonaises ont commencé la conquête du Royaume arabe de Balansiya (بلنسية) et l’année 1238 Jacques Ier a pris la capitale du royaume au khalife de Bagdad «Abu-Jàfar Mansur al-Mustànsir bi-L•lah». Le Roi Jacques Ier a édicté des lois pour favoriser que les catalans  s’établissent proches à côte et les aragonais éloignés de la côte du nouveau Royaume Valencien.

La ville où est né ton père n’existait pas encore. Le «château d’Ambra» qui avait protégé la vallée avait été conquis par ces annés. Le roi Pierre III le Grand (fils de Jacques Ier) promulgua l’édicte de 1279 pour créer la ville de Pego dans sa vallée et la peupler avec les citadins du Comté de Barcelone. C’est pour ça que nous parlons le catalan parce que nos ancêtres était des colons catalans venus ici. Avec les temps ils ont appelé leur langue valencienne car elle était la langue de son Royaume de Valence. La dénomination scientifique de notre langue est celle de catalan. Si nous aimons appeler notre langue  avec le mot populaire c’est pour ne pas oublier que nous avons été un état indépendant entre l’année 1238 et le 29 de juin de 1707. On peut l’appeler avec son nom scientifique ou avec son nom populaire mais vouloir changer l’histoire parce que on ne veut pas accepter notre droit constitutionnel de avoir des langues quo-officiels est un jeu peu démocratique.

Et pourquoi le gouvernement a fait cette loi identitaire en ce moment ? – demanda le fils à son père

Ah mon fils ! Ça c’est parce qu’ils ont volé / gaspillé beaucoup d’argent et ils ne veulent pas que nous pensions à eux avec la proximité des élections. Si un peuple ne se soucie pas de son avenir et ne vote pas bien ses représentants ce sont les voleurs qui gagnent toujours.

PS : Carte avec quelques informations géographiques et quelques photos.

Ici on peut voir les comarques valenciennes.

Pays Valencienne

Château d’Ambra avec coordonnes GPS N 38º 49′ 49.53 ” , W 0º 8′ 11.19”

Castella d'Hambra

La vallée était formée jadis par 20 alquerías (Etymologie de l’arabe «القرية» al-qàrya , petite village) arabes qui avaient ces noms:

  • Atzahila: Etymologie de l’arabe «زاهية»  zahila ‘brillant’.
  • Atzeneta: Etymologie de l’arabe «الزناتة» Alzenath ‘nom de tribu berbère’ selon le DCVB.
  • Avengalip (Benigalip-Benigani).
  • Beniomer: Etymologie de l’arabe banī ʿUmayr (nom de personne) selon le DCVB,
  • Beniparri.
  • Benituba.
  • Benumeia: Etymologie de l’arabe «بنو أمية» banū umayya ‘fils d’Omeya’.
  • Benixat.
  • Benisuleima: Etymologie de l’arabe «  سليمان ابن » banū solemani ‘fils de Salomon’
  • Castelló.
  • Cotes: Etymologie d’avant le romano *cǫttu ‘colline’ qui ha donnée origine au mot castillan  ‘cueto’ selon DCVB.
  • Favara: Etymologie de l’arabe fawwāra, ‘source’ selon Coromines et le DCVB.
  • Forna.
  • Gaià: Etymologie  dérivée en -anus du prénom  latin Gaius (selon Meyer-Lübke ) ou du nom latin Galliānu (selon Fabra et le DCVB).
  • Atzúvia: Etymologie de l’arabe az-zúbya ‘le trou’  selon le DCVB.
  • Massil: Etymologie de l’arabe manzil ‘auberge’ selon le DCVB,
  • Rupais: Etymologie de l’arabe Ben-Rupais selon E. Giner.
  • Salamona.
  • Sorell: Etymologie du latin saurĕllus dérivée du mot ‘saurus’ ‘lézard’ selon Coromines et le DCVB.
  • Uxola: Ici se trouvait l’ancienne mosquée.

Copiez un des mots en langue arabe com «بنو أمية» et collez-le a la fenêtre d’entre de google traducteur, écoutez sa prononciation en arabe. C’est une chose bizarre et aussi belle d’avoir conserve les noms des parties de notre vallée avec les nom arabes mais avec sa transcription phonétique et de pouvoir les écouter en sa langue original avec l’aide de google 406 ânées après  la partie forçée des arabes qui a été une honte dans notre histoire.

Voila une vue panoramique de la Vallée de Pego tel qu’on la peut voir aujourd’hui au dessus du château d’Ambra.

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà Els camps necessaris estan marcats amb *

Pots usar aquestes HTML etiquetes i atributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>